Le 27 septembre 2015, une journée historique à Paris Grâce à une large participation, dans la joie et la bonne humeur, cette journée ensoleillée a illuminé le ciel de Paris. Pour autant, tout n’a pas été parfait.

Cette première édition a été très suivie, elle a offert des instants de bonheur incroyables et partagés, elle a éclairé le regard de nombreux participants. Néanmoins, comme nous nous y attendions, cette belle perspective a été amoindrie par de nombreuses imperfections. Ce qui nous amène à rester vigilant et toujours aussi mobilisés avec vous, pour faire des prochaines éditions des journées nettement plus ambitieuses.

Côté positif, nous avons retenu que

  • de nombreux parisiens et parisiennes se sont mélangés dans la bonne humeur avec des visiteurs venus du monde entier pour faire de cette journée un moment magique et inoubliable
  • nous avons eu de nombreux retours enthousiastes et émerveillés
  • cette journée a fait surgir des prises de vues inédites, des vidéos drôles et enjouées, qui ont été largement diffusées et ont contribué à faire connaître notre projet auprès d’une audience beaucoup plus large
  • la pollution de l’air a été en recul sur certaines zones de manière significative
  • il n’y a eu aucun accident ou incident graves à déplorer au cours de la journée, démontrant qu’une ville apaisée est aussi une ville plus sûre et plus sereine

Mais il y a aussi des points qui nous ont paru nettement moins satisfaisants, en particulier

  • le nombre de taxis bien plus élevé que lors d’un dimanche habituel. Un nombre conséquent d’entre eux ne se sont pas tenus aux 20 kms/ heures recommandés et ont régulièrement contraint les vélos sur le côté, parfois avec une certaine aggressivité
  • la présence de nombreux bus de tourisme, qui ont largement occulté le panorama apaisé sur certains grands axes. Nous serions ravis que l’année prochaine, tous les touristes soient libérés de leur motorisations et prennent avec nous vélos, bateaux, trottoirs .. 😉
  • une communication générale autour de l’évènement manquant d’ambition et de créativité; un nombre non négligeable de personnes n’étaient pas informés de la tenue de la journée
  • un périmètre de limitation de la circulation beaucoup trop restreint au centre-ville, qui a rendu l’appropriation de la journée plus difficile; la non limitation du traffic à toute l’agglomération parisienne a induits de nombreux effets secondaires négatifs et un manque de lisibilité et de clarté de l’évènement très important

Au final, par delà les nombreuses difficultés inhérentes à une première qui s’avère d’ores et déjà historique, cette édition aura eu le mérite de montrer que notre rêve était partagé et nécessaire, et qu’il était riche d’avenir et de possibilités.

La journée a réussi à susciter l’adhésion, voire l’enthousiasme d’un large public autour de ce projet participatif; la mairie de Paris et la Préfecture ont d’ores et déjà déclaré soutenir le principe de nouvelles éditions plus larges et plus fréquentes. Nous les prenons au mot.

Nous allons continuer à nous mobiliser avec vous pour, ensemble, transformer l’essai, et faire de la prochaine édition un évènement régional. Pour que tout Paris et d’autres communes d’Ile de France se rejoignent dans une édition nettement plus ambitieuse, à même de nous faire entrer dans une nouvelle ère urbaine.